Extrait d'un lit de rivière / Proposition pour la Fondation François Schneider

Show More

« Extrait d’un lit de rivière » est une installation qui recréerait une forme d’exposition dans l’espace d’exposition.

Par le biais de miroirs inclinés de différentes tailles et différentes formes, le dispositif montre à voir l’eau et les roches à la verticale et par un effet d’optique, ces deux éléments se dotent d’un effet d’apesanteur. Ce dispositif est constitué d’un sol fait d’un réceptacle sombre

(7m / 5m) contenant de l’eau. Des roches noires ponctuent cette surface. La forme de ce sol semble définir l’espace d’une grande pièce et le visiteur est invité à rester en périphérie de cette zone. 

Le mur de gauche ainsi que la chaise accolée au mur donnent à l’ensemble un aspect muséal, et les surfaces réfléchissantes accrochées prennent donc place comme des oeuvres exposées. Cependant, les reflets donnent une autre dimension à ce que nous voyons directement à nos pieds. En fonction de la lumière choisie et donc en fonction de la texture que prend l’eau, la matière réfléchie s’apparente à la représentation d’un ciel épais, traversé par des nuages noirs. Le choix du placement des pierres et des roches en fonction de leur forme et leur taille permet d’accentuer l’effet de perspective. Le principe d’anamorphose est en quelques sorte utilisé pour le placement des éléments au sol. 

 

Proposition 1

 

Proposition 2

 

 

Test maquette

Test maquette