D'après nature / acrylique sur bois / 2018

1/7

Ces peintures sont la retranscription de captures d’écran réalisées sur Google Earth.

Ce logiciel en ligne permet à l’utilisateur de se promener à quelques dizaines de mètres au dessus du sol et de tourner autour des sujets avec un mouvement aérien. Je me déplace ainsi dans ces paysages et lorsqu’une architecture ou un endroit me paraissent intéressants, je m’arrête sur un point de vue, le capte et l’imprime. 

Ce qui, dans ce logiciel, suscite chez moi un interêt est le fait qu’il fabrique, par manque d’information, des images de substitution. Les reconstitutions des lieux présentent en effet des failles, créant ainsi des zone de flous. D’un point de vue pictural je trouve qu’il en résulte quelque chose de particulier: les habitations paraissent être faites en sable et semblent s’affaisser dans le sol, les arbres ressemblent à des massifs rocheux recouverts de mousses et les ombres n’ont plus l’air reliées aux objets qu’elles reportent. 

En peignant ces retranscriptions satélittaires de paysages et en leur donnant le statut de peinture, je propose que l’on s’y attarde.